6 octobre 2019

« Tu vas mettre par écrit une vision, clairement, sur des tablettes, pour qu’on puisse la lire couramment ».

En Israël, vers l’an 600 avant Jésus-Christ, il y avait un prophète du nom de Habacuc. Le royaume juif tremblait comme tous les peuples autour, devant le déferlement d’un nouvel envahisseur, les babyloniens ou chaldéens. Au milieu des malheurs, Dieu invitait Habacuc à la foi, à la fidélité, à une vie juste.

Et il lui demande d’écrire la vision sur une « tablette ».

Avons-nous oublié que le baptême a fait de nous des « prophètes » ?.

Cette semaine j’étais chez une famille et nous avons parlé du jeu vidéo fortnite : beaucoup de jeunes sont captivés par ce jeu. Certains, pas aidés par leurs parents à gérer le temps et les priorités, y passent leur nuit. Le lendemain à l’école ils arrivent en ayant à peine dormi, ou bien n’arrivent pas du tout, restés chez eux pour ne pas rater le jeu.

Je vous lance un défi : passer 1 mn chaque jour devant une image de Jésus, pendant 1 mois.

Vous faites au début le signe de croix, vous enfilez votre vêtement de baptisé, votre deuxième peau et puis vous restez une minute en face de Jésus, comme si c’était l’écran de votre ordinateur, ou votre tablette.

Vous allez devoir combattre, mener le combat de votre vie, pour rester 60 secondes assis devant cette image.

Si vous réussissez, je vous garantis que vous allez passer à un échelon supérieur : cela changera votre vie, vous ressentirez un bénéfice, un changement en bien, quelque chose de profond qui se passe en vous ou vous marque de l’intérieur.

Je vous garantis aussi que vous allez vous ennuyer ferme pendant cette minute quotidienne, vous aurez envie de déserter le combat, l’adversaire fera tout pour vous vaincre et vous éliminer, mais ayez « foi » en Dieu et en Jésus : restez assis 60 secondes devant l’image de Jésus.

Dans fortnite, comme souvent, le but c’est de s’exterminer et il ne doit en rester qu’un à la fin.

Dans le monde des adultes on fait souvent pareil et ça vous permet de vous y préparer.

Papa passe des entretiens pour trouver du travail, ils ne sont plus que 4 et on espère qu’il va être retenu à la fin.

Ma sœur passe médecine, ils sont 800 dans l’amphi et il n’y a que 50 places pour la deuxième année…

Devant Jésus vous allez découvrir le contraire : vous allez découvrir un Dieu qui veut sauver et non pas éliminer. Un Dieu qui après Habacuc prononce votre prénom et vous choisit pour être son prophète.

Au passage, vous aurez les armes les plus puissantes car Dieu est victorieux, Jésus est ressuscité, aucune arme ne peut le dessouder, il est invincible et immortel.

Votre rôle dans la réalité, ne sera pas d’exterminer mais au contraire que tout le monde reste à la fin, que tout le monde soit sauvé.

Si vous êtes capables de passer des heures, des jours, des mois devant un écran à jouer à fortnite, qui peut douter de votre capacité à consacrer une minute assis devant une image de Jésus ?

La difficulté c’est de faire le pas, c’est de se dire « je m’ennuie grave », « il ne se passe rien, ça ne sert à rien, je perds mon temps, je ne ressens rien » et se redire « Jésus est là il m’aime et il va me donner une mission géniale et exaltante ».

Cultivez votre addiction à Jésus.

Devenez ses prophètes.

Laissez s’imprimer en vous les images, les visions de l’avenir que Dieu va vous donner.

Permettez aux autres de lire sur votre visage le réveil de la résurrection et l’étincelle de la liberté.

Post Author: webmestre